BARFLEUR




A Barfleur
flotte l'étoile polaire
dans l'eau du port
par trois beauforts
de brise

A Barfleur
l'église prend la mer
avec à bord
son dieu qui dort
encore

Elle s'en va 
comme la Mora de Guillaume
Elle s'en va 
avec sa nef et ses psaumes

A Barfleur
la mer a pris la terre
sur le grand lit
noir de la nuit
complice

La froideur
de ses vagues de verre
a engourdi
le cliquetis
des drisses

Dans la brume
se glisse un bateau fantôme
Dans la brume
c'est la Mora de Guillaume


 

© Daniel Bourdelès / Groupe les Alberts - "Les Cerfs-volants", album 33 tours, 1987 et "La Douve", CD 1997.