TOMBELAINE
 

Par le hublot de ma guitare
j'ai vu la mer endormie
sous le ventre noir
des voiliers au mouillage
la nuit sur elle
blanche sur moi

Mais fallait-il
que tombe une île
dans l'eau sans bruits
ni marins ?
L'oeil de la lune s'est soudain décroché
J'ai vu la nuit ouvrir des pétales
d'or pâle

Ont levé l'ancre les bateaux
Ont mis la voile
Sont partis loin

Et la mer est restée seule

Seule avec l'île
de roc
de vent
d'oiseaux

Seule avec l'île
incandescente

Seule avec Tombelaine
au ressac infini

 

© Daniel Bourdelès